JEUX OLYMPIQUES

JEUX OLYMPIQUES

DE L' ANTIQUITE

    La date "officielle" de la création de la fête olympique est bien 776 avant Jésus-Christ. Selon la tradition rapportée par Apollodore, elle commémore la victoire de Pélops sur Oenomaos, le roi de Pise, dont il voulait épouser la fille Hippodamie.

   Pendant deux siècles, les Jeux Olympiques sont une institution régionale du Péloponnèse. Ces premiers temps sont marqués par la rivalité de l' Élide - avec les deux cités de Pise et d'Élis - et de la Laconie. Très vite c'est Sparte qui dominera les jeux.

    Entre temps, en 576, Sparte avait renoncé à imposer sa tutelle à Olympie, et l'influence d' Athènes grandit ; les colonies de Sicile notamment prennent une part active aux jeux : c'est une manière pour ces cités d'affirmer leur appartenance à la communauté grecque.

   Mais on doit noter également que l'ancien esprit aristocratique disparaît. Alors que le vainqueur ne recevait, jusqu'au 5ème siècle, qu'une couronne de laurier sauvage, il bénéficie désormais de bien d'autres avantages.

   En 324, Alexandre le Grand fait proclamer la paix à Olympie. La ville connaît alors une première période de décadence. Non seulement les pillages se succèdent, mais c'est l'esprit des jeux qui se corrompt : les athlètes deviennent de plus en plus des professionnels à la recherche du gain, et le public réclame des épreuves de plus en plus spectaculaires.

   En 146 av. J.-C., la Grèce passe sous la domination des Romains qui n'apprécient que modérément ce type de jeux. Sylla, plus tard, pense à supprimer les jeux d' Olympie pour les transporter à Rome. 1er siècle après J.C. L' Empire redonne de la vigueur aux Jeux. On instaure le culte de César, Tibère fait courir un quadrige, Néron paraît en personne aux célébrations olympiques.

     En 393 ap. J.-C. l'empereur Théodose 1er interdit tous les jeux païens. En 426 ap. J.-C. Théodose II ordonne la destruction du temple d'Olympie.La ville est incendiée . 561 après J.-C. Un premier tremblement de terre en 522 ajoute à la ruine du site. Elle est totale après le tremblement de terre de 561 ap. J.C.

LES PREMIERS JEUX OLYMPIQUES 

MODERNES


   

     L'intérêt pour la renaissance des jeux olympiques s'est ranimé à l'occasion des premières découvertes des fouilles françaises et allemandes en 1829 et en 1875 après J-C aux ruines de l’ Olympie ancienne. Il y avait la nécessité, cependant, de nombreux combats et efforts de personnalités supérieures de la Grèce et de l'extérieur pour que l'esprit olympique ancien sorte de son sommeil. Des combats communs ont suivi, avec Dimitris Vikelas, président arrière du premier comité olympique international, ainsi qu'avec Georgios Averof, financier de l'organisation et de la renaissance des premiers jeux olympiques modernes d'Athènes.
   Les efforts pour la renaissance des jeux olympiques à l'époque moderne ont culminé à la fin du 19ème siècle avec la contribution décisive du baron français Pierre de Coubertin et du grec Dimitrios Vikelas . Les premiers jeux olympiques modernes ont été déroulés avec une grande splendeur en 1896 à Athènes, au stade Panathinaïko.

    Au debut , il y avait la pensée d'être réalisés à Olympie ancienne dans leur premier berceau. Pendant la durée du congrès cependant, le représentant grec conçu qu’une chose pareille exigerait des dépenses incalculables, a proposé Athènes. À la réalisation de l'idée a aidé économiquement, un bienfaiteur national tres riche Georgios Averof.
    Le 25 mars 1896, ont commencé les premiers jeux olympiques internationaux au stade Kallimarmaro Panathinaïque. .
Le choix du 25 mars n'était pas fortuit. Après la libération, l'idéologie qui prédominait à l'Etat grec récemment créé estqu'il constituait l'héritier et le successeur de la Ancienne Grèce. Cet esprit déterminait toute l'organisation des combats mais aussi les cérémonies pendant la durée des combats.
    Le début officiel des combats est devenu avec une grande splendeur la 25 mars 1896, tandis que la multitude du monde avait submergé le stade. Les athlètes qui ont pris part auxcombats , étaient plusieurset la compétition grande. Le plus grand intérêt présentait cependant le marathon route, où un simple "marchand d'eau" Spiros Louis a réussi de triompher. Et des autres athlètes grecs ont réussi d’ obtenir des discriminations aux 44 combats. La cérémonie du fermeture des jeux olympiques modernes a eu lieu le 3 avril 1896 avec la remise des recompenses aux vainqueurs.

 

LES  JEUX OLYMPIQUES MODERNES

LE BIBLE D’ OR

Α/Α

 

VILLE

PAYS

ANNÉE

1

Ι

Athenes

Grece

1896

2

ΙΙ

Paris

France

1900

3

ΙΙΙ

Saint Louis

Etats -Unis

1904

4

ΙV

Londres

Angleterre

1908

5

V

Stokcholme

Suede

1912

6

VI

Berlin

Allemagne

Α' G.M.

7

VII

Amverse

Belgique

1920

8

VIII

Paris

France

1924

9

IX

Amsterdam

Hollande

1928

10

X

Los Angeles

Etats -Unis

1932

11

XI

Berlin

Allemagne

1936

12

XII

Tokyo

Japon

Β' G.M.

13

XIII

Elsinki

Finlande

Β' G.M.

14

XIV

Londres

Angleterre

1948

15

XV

Elsinki

Finlande

1952

16

XVI

Melbourne

Australie

1956

17

XVII

Rome

Italie

1960

18

XVIII

Tokyo

Japon

1964

19

XIX

Ville de Mexique

Mexique

1968

20

XX

Munich

Allemagne

1972

21

XXI

Montreal

Canada

1976

22

XXII

Moscou

Russie

1980

23

XXIII

Los Angeles

Etats -Unis

1984

24

XXIV

Seoul

S. Corea

1988

25

XXV

Barcelone

Espagne

1992

26

XXVI

Atlanta

Etats -Unis

1996

27

XXVII

Sidney

Australie

2000

   28 XXVIII

Athènes

Grèce

2004

 

Nombre de  visiteurs

par 12/8/2005

ip based webcounter

free web counter

Copyright ©

7ème Collège de Larissa

2003-2014