7ème COLLÈGE DE LARISSA 

La Grèce

    La République Hellénique (Elliniki Dimokratia) a une superficie de 131 000 Km2. Sa population comprend 10,6 millions d'habitants dont près de la moitié à Athènes, la capitale. La Grèce est membre de l'OTAN depuis 1951 et de la Communauté Europeenne. La langue des Grecs est le grec mais les Grecs sont tellement doués en langues qu'il n'est pas rare de trouver des Grecs qui parlent l'anglais, le français et l'allemand. Régime politique: République parlementaire pluraliste. Le chef de l'Etat se nomme Kostas Stephanopoulos.

     Le littoral rocheux de la Grèce est très accidenté. Sa longueur est d'environ 1500 km. Les trois quarts du territoire grec sont recouverts de montagnes. De nombreuses îles sont dispersées sur la mer Egée, Ionienne et Méditerranée. Ces îles sont des sommets de montagnes qui ont été englouties il y a des millions d'années quand le bassin méditerranéen fut recouvert par les eaux. Le mont Olympe est le point culminant de la Grèce (2 917 m). Dans la mythologie, il fut la demeure des dieux. Le massif montagneux du Pinde s'étend sur tout le milieu du pays. Le pic de Gamilla est enneigé jusqu'à la mi-juin.
Le climat:Les régions montagneuses ont un climat continental. Les étés y sont chauds et humides et les hivers froids et neigeux.
Les régions côtières et les îles ont un climat méditerranéen. Chaud et sec en été et doux et pluvieux en hiver.

 

histoire

    Le début de l’histoire grecque remonte à plus de 4000 ans. La population de la Grèce continentale, appelée hellénique, a lancé de grandes expéditions militaires et navales et a exploré les rives de la Méditerranée et de la mer Noire, de l’Atlantique aux montagnes du Caucase. L’une de ces expéditions, le siège de Troie, décrite dans l’Iliade d’Homère, constitue la première grande œuvre littéraire européenne. De nombreux vestiges des colonies grecques ont été trouvés sur tout le pourtour de la Méditerranée et de la mer Noire.

    Au cours de la période classique, au Vème siècle av. J.-C., la Grèce était composée de cités-États dont les plus importantes étaient Athènes, Sparte et Thèbes. L’implacable esprit d’indépendance et l’amour de la liberté des Grecs permettent de défaire les Perses au cours de batailles devenues célèbres dans l’histoire de la civilisation : Marathon, Thermopyles, Salamine, Platées.

   Dans la deuxième moitié du IVème siècle av. J.-C. les Grecs, conduits par Alexandre le Grand, conquièrent la plus grande partie du monde alors connu et entreprennent de l’helléniser

 LE DRAPEAU GREC

 En 146 av. J.-C. la Grèce devient romaine. En 330 ap. J.-C. l’empereur Constantin transfère la capitale de l’Empire romain à Constantinople, fondant l’Empire romain d’Orient, qui fut rebaptisé par les historiens occidentaux du XIXème siècle « Empire byzantin » ou, en bref, Byzance. Byzance fait de l’héritage linguistique de la Grèce antique la langue véhiculaire des nouvelles civilisations chrétiennes.

   L’Empire byzantin, affaibli par les attaques des Croisés, succombe à l’assaut des Turcs en 1453. Les Grecs resteront sous le joug ottoman pendant près de quatre siècles. Au cours de cette période leur langue, leur religion et la conscience de leur identité sont demeurées vivantes.

   La révolte des Grecs, commencée le 25 mars 1821, s’achève en 1828 par la reconnaissance de leur indépendance, mais le nouvel État ne comprend qu’une part infime des territoires habités par les Grecs et la lutte pour la libération de l’ensemble du territoire national se poursuit. Les îles Ioniennes sont récupérées en 1864, la Thessalie et une partie de l’Épire en 1881, la Crète, les îles de l’Égée orientale et la Macédoine en 1913 et la Thrace occidentale en 1919. Les îles du Dodécanèse sont rattachées à la Grèce après la Deuxième Guerre mondiale.

Nombre de  visiteurs

par 12/8/2005

ip based webcounter

free web counter

Copyright ©

7ème Collège de Larissa

2003-2014