7ème COLLÈGE DE LARISSA 

les Météores

 

      Dressés à l’entrée de la plaine de Larissa, ces étranges rochers coiffés de monastères constituent l’une des plus belles curiosités de la Grèce. Cet endroit exceptionnel se trouve près de Kalambaka.

Un peu d’histoire …

    Les  Météores, les monastères en l’air, sont d’après les Anciens, des roches envoyées sur la terre par le ciel pour permettre aux Ascètes de se retirer et de prier.Les géologues voient plutôt dans les Météores une masse rocheuse qui commandait, il y a des centaines de milliers d’années, l’embouchure d’un grand fleuve se jetant dans la mer de Thessalie. Lorsque celle-ci trouva un débouché dans la mer Egée par la rupture des monts Olympe et Ossa, ce massif, sous l’action des intempéries et des secousses sismiques, se disloqua et donna naissance à cet étrange paysage.

   Les Météores (météora = suspendu au ciel) commencèrent à être habités au XI ème siècle. Les moines vivaient dans les grottes. Ce n’est qu’au XIV ème siècle qu’ils construisirent les monastères perchés en haut des rochers, afin d’échapper aux Turcs et aux Albanais. A leur apogée, on comptait 24 monastères. Un bon nombre furent détruits pendant la dernière guerre par les Allemands. En effet, les résistants grecs s’y réfugiaient souvent. Aujourd’hui, il n’en reste que 5.

Les météores et les monastères …

   Quelques hommes se retirèrent dans ces lieux dès le XI ème siècle, vivant dans des grottes et dans des petits ermitages de fortune. Athanase, chassé du mont Athos, fonda le Grand Météore avec plusieurs de ses fidèles, suivi par d’autres communautés (jusqu'à 24 lors de l’apogée au XV ème siècle) qui occupèrent les rochers voisins. Seulement cinq monastères demeurent en activité aujourd’hui : le Grand Météore, Varlaam et Agia Triada sont tenus par des moines ; Agios Stephanos et Rossanou par des nonnes.

Monastère du grand Météore : Bâti sur une large plate – forme rocheuse (alt. 534 m), le Grand Météore ou monastère de la Transfiguration fut fondé en 1356 par saint Athanase et enrichi en reliques et en œuvres d’art par son successeur saint Joasaph (Jean Uros), membre de la famille régnant sur la Serbie.

Monastère de Varlaam : Une passerelle et un escalier conduisent au monastère perché au-dessus d’une gorge que surplombe la tour vrizoni le long de laquelle étaient hissées les provisions. Le monastère a été fondé en 1518 par deux frères appartenant à une riche famille de loanina, les Aparas, sur l’emplacement de l’ermitage d’un cénobite du 14 ème siècle…Varlaam.

 

Monastère d’Agios Stephanos : Séparé de la montagne par une crevasse que franchit un pont, ce couvent de nonnes à été fondé à la fin du 15 ème siècle, à la place d’un ermitage remontant au 12 ème siècle. Il comprend deux églises : la plus ancienne du 15 ème siècle, est construite sur plan basilical et est ornée de fresques analogues à celle de la Metamorfossis ; la plus récente (fin 18 ème) garde le reliquaire dans lequel on vénère la tête du saint martyr Charalambos.

 

Nombre de  visiteurs

par 12/8/2005

ip based webcounter

free web counter

Copyright ©

7ème Collège de Larissa

2003-2014